La Liberté

30.11.2021

Globull: "Le Conseil fédéral a-t-il déjà mis les pieds dans un club?"

Après un an de fermeture, Globull avait rouvert en septembre 2021. © Charly Rappo-archives
Après un an de fermeture, Globull avait rouvert en septembre 2021. © Charly Rappo-archives

CP

Partager cet article sur:

Les mesures fédérales proposées aujourd'hui interpellent Globull, la boîte de nuit bulloise. "Proposer de la consommation assise s'avère compliquée", réagit le codirecteur Gilles Ancion. Pour l'heure, le club ne sait pas ce qu'il va faire.

Pour la boîte de nuit Globull, c'est la «douche froide». «Nous sommes en train d'essayer d'interpréter l'ordonnance fédérale, mais la consommation assise dans une boîte de nuit s'avère compliquée. Nous préférerions des mesures claires et recevoir des indemnités en conséquence», argue Gilles Ancion, codirecteur du club bullois. Au-delà du problème organisationnel, il rappelle que la clientèle a des attentes spécifiques: «Le Conseil fédéral a-t-il déjà mis les pieds dans un club?» Pour la direction de Globull, l'organisation d'un festival le week-end prochain à Forum Fribourg est également en péril: «Avec le festival Badaboum, nous proposons une boîte de nuit géante, donc la problématique est la même: les gens veulent pouvoir danser, boire et s'embrasser.»

Ce soir, le club bullois était en contact avec ses homologues dans les autres cantons pour tenter de comprendre et interpréter les différentes mesures proposées mardi après-midi. Pour le monde de la nuit, l’hiver est la plus grosse période de l’année. «C’est innommable ce qu’ils nous font», s’énerve Gilles Ancion. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00