La Liberté

17.07.2021

Ruée sur les bouteilles d'eau

Les bouteilles d'eau étaient des produits prisés ce samedi, dans la région Sarine-ouest et Gibloux. © Alain Wicht
Les bouteilles d'eau étaient des produits prisés ce samedi, dans la région Sarine-ouest et Gibloux. © Alain Wicht

LMP

Partager cet article sur:

A la suite d'une contamination de l'eau potable dans la région Sarine-ouest et Gibloux, beaucoup de gens se sont rués dans les magasins à la recherche de bouteilles d'eau, ce samedi.

C’est la ruée sur les bouteilles d’eau à Villars-sur-Glâne. Les clients qui défilent au magasin de la station service Avia, ce samedi vers 18h15, se dirigent quasiment tous vers le rayon où se trouvent ces produits, désertique. Il n’y a plus de bouteilles d’eau plate d’1 litre et d’1,5 litres depuis 16h environ, selon Tina Agresti, qui travaille là. Il ne reste plus que quelques bouteilles d’eau gazeuse et des bouteilles d’eau plate de 50 cl. «Un client m’a tout expliqué», indique-t-elle, précisant avoir d’abord été très surprise par ce défilé d’acheteurs d’eau.
L’eau potable de onze communes de la région Sarine-ouest et Gibloux, dont Villars-sur-Glâne (qui compte environ 12 300 habitants) a en effet été contaminée par des bactéries d’origine fécale, comme l’ont montré les résultats d’analyse ce samedi. Cette situation est liée aux fortes précipitations de ces derniers jours, selon un communiqué de l’Etat de Fribourg et de la Préfecture de la Sarine.

Les clients expliquent avoir été avertis par des voisins, leur famille ou encore via une discussion sur un groupe WhatsApp. «La commune aurait dû mettre des affiches ou avertir directement les habitants», estime Antonia Ackermann, qui a bu de l’eau toute la journée, avant d’être au courant, mais qui ne se sent pas malade. «On verra demain», dit Romain Schwenter, à côté d’elle. Un autre citoyen, Pierre Benz, explique avoir deux enfants en bas âge. Il pourrait faire bouillir de l’eau pour la boire mais «la logistique serait compliquée». Il préfère donc acheter des bouteilles d’eau. Un habitant dont la compagne est enceinte ne veut «prendre aucun risque.» De leur côté, les jeunes Elise et Arthur Dumont sont venus acheter de l’eau pour se brosser les dents. Ils n’ont pas été malades et disent ne pas être trop inquiets.

Situation similaire à la Coop de la gare de Fribourg. «Ils sont venus d’un coup, vers 16h, et ont tout vidé», explique un employé en parlant des personnes à la recherche d’eau. Ayant appris le problème via des clients, une responsable du magasin a immédiatement appelé à la rescousse les Coop ayant fermé à 16h, afin de demander un transfert de bouteilles d’eau. «C’est en cours», dit-elle, n’ayant pas encore la certitude de pouvoir proposer ces produits dimanche. Elle estime que 400 à 500 packs d’un litre d’eau ont été vendus ce samedi. Vers 19h, il ne restait plus que des bouteilles de 50cl, qui trouvent preneurs elles aussi. En témoigne cet homme portant à bout de bras trois cartons remplis d’au moins une septantaine de ces petites bouteilles.

Contacté, le syndic de Villars-sur-Glâne Bruno Marmier explique que des mesures ont été prises pour désinfecter les réseaux d’eau potable. «Nous avons diffusé l’information concernant la contamination dès 15h30 via les médias, comme la radio. Nous avons aussi mis une annonce sur le site internet de la commune en partant du principe que ce type de nouvelle se répand assez vite. La ruée sur les bouteilles d’eau montre que cette information a effectivement circulé à satisfaction. Téléphoner à tous les habitants aurait été très difficile. A ma connaissance, les collectivités publiques ne sont pas équipées avec des systèmes d’appels automatiques.» Il précise que l’eau n’est pas «empoisonnée» et que la consigne de la bouillir avant de la boire a été décrétée par précaution. Il ajoute que la situation reste exceptionnelle. «Cela nous donne l’occasion de voir si nous devons changer de procédure.» A noter qu’une distribution d’eau potable a été organisée par la commune ce dimanche de 14h30 à 21h au parking du Guintzet.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00