La Liberté

25.10.2021

Bogotá prépare l'extradition du baron de la drogue "Otoniel"

Quelque 700 hommes soutenus par 18 hélicoptères ont participé au raid militaire et policier dans la jungle pour capturer Dairo Antonio Usuga. © KEYSTONE/EPA/National Police of Colombia HANDOUT
Quelque 700 hommes soutenus par 18 hélicoptères ont participé au raid militaire et policier dans la jungle pour capturer Dairo Antonio Usuga. © KEYSTONE/EPA/National Police of Colombia HANDOUT
Partager cet article sur:
25.10.2021

Le gouvernement colombien a annoncé dimanche qu'il préparait l'extradition vers les Etats-Unis d'"Otoniel", chef du plus puissant gang de trafiquants de drogue du pays. L'homme de 50 ans a été capturé la veille lors d'une opération dans le nord-ouest du pays.

Quelque 700 hommes soutenus par 18 hélicoptères ont participé au raid militaire et policier dans la jungle pour capturer Dairo Antonio Usuga, le chef du clan del Golfo.

"Contre 'Otoniel' il y a un mandat d'extradition [vers les Etats-Unis, ndlr] [...] qui est toujours en cours", a déclaré le ministre colombien de la défense Diego Molano, dans un entretien au journal El Tiempo. Les Etats-Unis avaient offert une récompense de 5 millions de dollars pour sa capture.

"C'est le coup le plus important de ce siècle porté au trafic de drogue, mais nous n'allons pas nous arrêter là", a déclaré le président Ivan Duque lors d'un hommage à un policier décédé dans l'opération contre "Otoniel".

Escobar en 1993

Le gouvernement accuse d'autres groupes armés comme l'armée de libération nationale (ELN), la dernière guérilla active dans le pays, et les dissidents de la guérilla des FARC, qui a déposé les armes après le processus de paix de 2016, de se financer avec les revenus du trafic de drogue et de l'exploitation minière illégale.

En cinq décennies de guerre contre la drogue soutenue par les États-Unis, la Colombie a tué ou capturé plusieurs barons de la drogue, dont Pablo Escobar, abattu par les forces de l'ordre en 1993.

Le pays reste cependant le premier producteur mondial de cocaïne et les Etats-Unis, l'acheteur le plus important.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00