La Liberté

Evenepoel au Tour ou au Giro ? "Voyons d'abord les parcours"

Remco Evenepoel ne sait pas quel grand Tour il disputera en 2023 © KEYSTONE/EPA/LAURIE DIEFFEMBACQ / POOL
Remco Evenepoel ne sait pas quel grand Tour il disputera en 2023 © KEYSTONE/EPA/LAURIE DIEFFEMBACQ / POOL


Publié le 03.10.2022
Partager cet article sur:


Le nouveau champion du monde Remco Evenepoel attendra de "voir les parcours" avant de décider quel grand Tour (France, Italie, Espagne) il disputera l'année prochaine.

"Je sais qu'après mon succès en Espagne (en septembre), il y a eu beaucoup de commentaires de personnes qui veulent me voir très vite sur le Tour de France. Mais, je reste très calme par rapport à cela. Il faut avancer pas à pas", a indiqué le jeune Belge lundi lors d'une conférence de presse vidéo.

"Avec l'équipe, on a un plan. Et, comme ce fut le cas cette année, nous n'avons jamais changé ce plan. Je n'ai que 22 ans et beaucoup d'années devant moi. La Vuelta a été un grand pas vers mon grand rêve (de remporter le Tour). Mais cela peut prendre beaucoup de temps pour atteindre son rêve", a poursuivi Evenepoel.

"Si ça ne tient qu'à moi, Remco ne disputera pas le Tour de France avant 2024", avait dit le manager de l'équipe Quick-Step, Patrick Lefevere, fin septembre.

Rumeurs balayées

Premier vainqueur belge d'un grand tour depuis Johan De Muynck au Giro en 1978, Remco Evenepoel ne ferme toutefois pas la porte à la Grande Boucle dès l'été prochain. "On va regarder les parcours et notamment les profils et les kilomètres (à parcourir) contre-la-montre. Quand on aura ces données, on pourra décider quelle course on fait. Pas avant", a-t-il expliqué.

Dans cette optique, le prochain Tour d'Italie pourrait plaire au champion du monde puisque le Giro débutera par un contre-la-montre sélectif de 18 kilomètres qui devrait convenir à ses qualités de rouleur-grimpeur.

Celui qui a aussi remporté Liège-Bastogne-Liège cette saison a par ailleurs répété qu'il ne compte pas quitter son équipe actuelle malgré des rumeurs l'envoyant chez Ineos. "Je suis surpris par ce que j'ai entendu (concernant l'intérêt de plusieurs équipes). Il n'y a rien. J'ai encore trois ans de contrat (avec Quick-Step). J'ai confiance en mes équipiers. Ils ont confiance en moi. Je n'ai aucune raison de partir", a conclu Remco Evenepoel.

ats, afp

Articles les plus lus
  • Incendie au GYB à Payerne

    Les élèves et les enseignants du Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) à Payerne, soit quelques 1100 élèves, ont été évacués de l’établissement scolaire ce...
  • En direct

    Gottéron s'impose avec la manière

    Il n'a manqué que les buts pour que Fribourg-Gottéron ne passe une soirée parfaite. Excellents mais toujours en légère panne de finition, les Dragons...
  • En direct

    Quatre à la suite pour Gottéron !

    Excellent week-end pour Fribourg-Gottéron ! Les protégés de Christian Dubé s'imposent 4-3 à Lausanne et enchaînent un quatrième succès de rang en National...
  • Un quatrième CO en Gruyère

    Trois ans et demi après l’inauguration du Cycle d’orientation de Riaz, le district de la Gruyère se prépare déjà à construire un quatrième CO.
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11