La Liberté

La carrière de Roger Federer a pris fin

Le duo Fedal a connu la défaite pour le dernier match du Bâlois © KEYSTONE/AP/Kin Cheung
Le duo Fedal a connu la défaite pour le dernier match du Bâlois © KEYSTONE/AP/Kin Cheung
Roger Federer a pu compter sur les précieux conseils de ses équipiers © KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN
Roger Federer a pu compter sur les précieux conseils de ses équipiers © KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN
Anna Wintour a assisté au dernier match de Federer, au côté du père du Bâlois © KEYSTONE/AP/John Walton
Anna Wintour a assisté au dernier match de Federer, au côté du père du Bâlois © KEYSTONE/AP/John Walton


Publié le 24.09.2022
Partager cet article sur:


La carrière de Roger Federer a officiellement pris fin samedi à 0h25 heure de Londres, sur une défaite.

Le Bâlois et son partenaire Rafael Nadal se sont inclinés 4-6 7-6 (7/2) 11/9 devant Jack Sock/Frances Tiafoe, qui ont permis à la Team World d'égaliser à 2-2 face à la Team Europe au terme de la 1re journée de la Laver Cup.

Ce 1750e match - simple et double confondus -, le premier depuis le 7 juillet 2021 et cette défaite subie en quart de finale de Wimbledon face à Hubert Hurkacz, fut évidemment l'un des plus riches en émotions pour lui. Roger Federer l'a disputé le sourire aux lèvres, comme les trois autres protagonistes.

L'histoire aurait été trop belle

Mais le duo "Fedal" a, comme la paire américaine, abordé cette partie avec le plus grand sérieux. Même si le résultat semblait a priori secondaire, seule la victoire comptait. Le Bâlois et le Majorquin ont tout fait pour aller la chercher, malgré la perte du deuxième set.

Roger Federer - dont les limites actuelles sur le plan physique sont apparues évidentes - et Rafael Nadal ont même bénéficié d'une balle de match à 9/8 dans le "match tie-break". Sur le service du Bâlois qui plus est. Mais l'histoire aurait peut-être été trop belle pour le Maître, qui a donc perdu les trois derniers points de sa carrière avant d'être rattrapé par ses émotions.

"Ce fut une journée merveilleuse. Je suis heureux, je ne suis pas triste", a notamment lâché l'homme aux 20 titres du Grand Chelem, en larmes au moment de s'exprimer après avoir regardé une vidéo-hommage et reçu une longue standing ovation d'un public. "J'avais envie de vivre exactement ce genre d'émotions", a-t-il glissé.

La boucle est bouclée

Huit jours après avoir annoncé sa retraite, Roger Federer aura donc bouclé la boucle à Londres, dans "sa" Laver Cup, sous les yeux de ses parents, de ses coaches Severin Lüthi et Ivan Ljubicic, de la prêtresse de la mode Anna Wintour, de son "pote" Marco Chiudinelli et, surtout, de ses milliers de supporters.

Il aura vécu des moments inoubliables dans cette ville avec huit titres à Wimbledon, deux Masters ATP remportés dans cette même O2 Arena, une médaille d'argent olympique glanée en 2012, et maintenant ses adieux. Mais, comme il l'a lui-même souligné, il continuera à s'impliquer dans le tennis, sous une forme qui reste à définir.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11