La Liberté

La Suisse écrase le Danemark 6-0

Denis Malgin (62) a brillé de mille feux face au Danemark © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Denis Malgin (62) a brillé de mille feux face au Danemark © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER


Publié le 15.05.2022
Partager cet article sur:


Pas franchement convaincante samedi face à l'Italie, la Suisse a giflé le Danemark 6-0 dimanche soir pour son deuxième match au Championnat du monde à Helsinki.

Un succès estampillé NHL avec des joueurs qui ont su faire la différence.

La facture était encore ouverte avec le Danemark, dira-t-on. Depuis un funeste 5-3 encaissé le 12 février dernier lors des JO de Pékin. Ce jour-là, la Suisse n'avait pas présenté son meilleur visage et la sélection de Heinz Ehlers le lui avait fait payer au prix fort.

Rien à voir cette fois-ci en Finlande. Parce que la Suisse version Helsinki possède dans ses rangs sept joueurs de NHL et que ce sont eux qui ont su prendre les choses en mains lors d'un tiers médian de pure domination. Un tiers remporté 4-0 où les Helvètes ont tiré 17 fois sur le but danois contre seulement quatre petits shoots pour les Scandinaves.

Superbe tiers médian

SI la Suisse a mis un peu de temps avant d'éteindre son adversaire, c'est en raison d'un début de match un peu chaotique à cause de son indiscipline. A trois reprises, les joueurs de Patrick Fischer ont dû se battre avec un homme de moins sur la glace après une faute évitable. Heureusement, le box-play helvétique - qui tourne à trois unités - a su faire le dos rond devant Leonardo Genoni.

Mieux, ce sont les Suisses qui ont ouvert les feux les premiers grâce à Fabrice Herzog. Le tout frais champion national avec Zoug a été précis sur son lancer des poignets à la 9e pour débloquer la situation. Un avantage jamais inutile face au Danemark de Heinz Ehlers!

La suite fut délectable. Après neuf secondes de jeu de puissance, Timo Meier a expédié un laser en lucarne pour donner deux longueurs d'avance à ses couleurs. Puis Pius Suter a inscrit un 3-0 que les arbitres ont dû aller visionner. Déboussolés, les Danois se sont mués en spectateurs sur la fin de la période.

Excellent, Janis Moser a trouvé le petit espace au-dessus de l'épaule droite de Frederik Dichow pour un magnifique 4-0. Et à la 38e, Hischier a offert le 5-0 à Kurashev en avantage numérique. Dire que la veille ce même Danemark avait écrasé le Kazakhstan 9-1...

Malgin en évidence

Un autre joueur a su se mettre en évidence dans cet aréopage nord-américain: Denis Malgin. Premier buteur samedi contre l'Italie, le centre des Zurich Lions a compilé quatre points, dont un but splendide à l'occasion du 6-0 helvétique en power-play (47e). La triangulation Moser-Meier-Malgin a parfaitement fonctionné et on se doute bien que le numéro 62 doit avoir un immense plaisir à jouer avec autant de talent autour de lui.

Patrick Fischer a parlé de la créativité de ses joueurs, insistant sur le fait qu'elle devait pouvoir s'exprimer. Denis Malgin peut laisser parler son génie, et c'est toute la Suisse qui en profite. A revoir très vite contre le Kazakhstan mardi soir.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11