La Liberté

04.09.2021

La Suisse prévoit de rapatrier quelque 80 malades du Covid

La Suisse veut rapatrier 80 personnes malades du Covid, dont la moitié se sont infectées dans un pays des Balkans durant leurs vacances (image d'illustration). © KEYSTONE/EPA/GEORGI LICOVSKI
La Suisse veut rapatrier 80 personnes malades du Covid, dont la moitié se sont infectées dans un pays des Balkans durant leurs vacances (image d'illustration). © KEYSTONE/EPA/GEORGI LICOVSKI
La Suisse veut rapatrier 80 personnes malades du Covid, dont la moitié se sont infectées dans un pays des Balkans durant leurs vacances (image d'illustration). © KEYSTONE/EPA/GEORGI LICOVSKI
La Suisse veut rapatrier 80 personnes malades du Covid, dont la moitié se sont infectées dans un pays des Balkans durant leurs vacances (image d'illustration). © KEYSTONE/EPA/GEORGI LICOVSKI
Partager cet article sur:
04.09.2021

La Suisse prévoit de rapatrier de l'étranger quelque 80 personnes souffrant du Covid-19. Le service sanitaire coordonné en a informé les cantons vendredi. Près de la moitié des malades ont été infectés lors de leurs vacances dans des pays des Balkans.

Pour au moins huit personnes, ce rapatriement est considéré comme "urgent". Tobias Bär, porte-parole de la conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS), a confirmé à l'agence Keystone-ATS ces informations parues samedi dans les journaux du groupe Tamedia.

Du côté de l'armée suisse, on précise que ces chiffres correspondent à ceux que le service sanitaire coordonné a reçus via les grandes organisations de rapatriement le week-end dernier. Entre-temps, les chiffres ont certainement encore évolué, mais ne sont pas en possession du service sanitaire concerné, indique à Keystone-ATS Delphine Schwab-Allemand, porte-parole au Département de la défense (DDPS).

Et la porte-parole de l'armée de préciser que le service sanitaire coordonné ne dispose d'aucune information sur les lieux d'infections des patients ou sur leurs problèmes médicaux. Ce sont les organisations de rapatriement qui disposent de ces données.

Place réservée

Les rapatriements ont lieu après un contrôle médical et une évaluation faite par les organisations de rapatriement. "Selon nos connaissances, il faut qu'une place de traitement soit disponible et réservée pour que le rapatriement ait lieu", précise le DDPS.

Le service sanitaire coordonné de l'armée a invité les cantons à une discussion via la CDS, prévue pour lundi. Il s'agira de continuer à améliorer la coordination intercantonale des patients aux soins intensifs, selon l'armée.

Actuellement, les patients Covid-19 occupent 33,7% des places disponibles en soins intensifs dans les hôpitaux suisses. Le taux d'occupation global est de 80,30%, selon les derniers chiffres de l'Office fédéral de la santé publique publiés vendredi.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00