La Liberté

La Suisse table sur 27'000 demandes d'asile en 2023

La Suisse a enregistré l'an dernier 75'000 Ukrainiens et 24'500 demandeurs d'asile (archives). © KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER
La Suisse a enregistré l'an dernier 75'000 Ukrainiens et 24'500 demandeurs d'asile (archives). © KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER


Publié le 23.03.2023


La Suisse prévoit l'arrivée de 27'000 requérants d'asile cette année, indique la secrétaire d'Etat aux migrations Christine Schraner Burgener. "Pour les Ukrainiens, le nombre de nouveaux réfugiés s'est stabilisé à près de 500 par semaine".

La Suisse a enregistré l'an dernier l'arrivée de 75'000 Ukrainiens et de 24'500 demandeurs d'asile, précise Mme Schraner Burgener dans un entretien diffusé jeudi par les journaux du groupe de presse CH Media. "Nous sommes confrontés à une situation exceptionnelle. Avec des nombres aussi élevés, nous atteignons de temps en temps nos limites".

"Jusqu'à présent, le système d'asile a réussi le test de résistance", même si tous les niveaux de l'Etat sont très sollicités, ajoute-t-elle. Le taux de renvoi a atteint 54% en 2022, poursuit la secrétaire d'Etat. "Nous envoyons un signal clair: il ne sert à rien de déposer une demande d'asile en Suisse si l'on n'est pas persécuté. Les procédures d'asile accélérées ont fait leurs preuves".

La Suisse est en contact avec les autorités italiennes, qui refusent actuellement de reprendre les réfugiés, note Mme Schraner Burgener. "Elles se disent dépassées par le nombre de personnes qui traversent la Méditerranée pour rejoindre l'Italie". Rome réclame plus de solidarité européenne, ajoute-t-elle.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11