La Liberté

Le Cé qu'è lainô inscrit comme hymne officiel dans la Constitution

Le "Cé qu'è lainò" est chanté à Genève lors des célébrations de l'Escalade (archives). © KEYSTONE/MAGALI GIRARDIN
Le "Cé qu'è lainò" est chanté à Genève lors des célébrations de l'Escalade (archives). © KEYSTONE/MAGALI GIRARDIN


Publié le 03.03.2024


Le "Cé qu'è lainô", un chant en arpitan genevois narrant l'histoire de l'Escalade, fait son entrée dans la Constitution en tant qu'hymne officiel du canton. Selon les premiers résultats, les Genevois ont accepté dimanche d'ancrer ce texte dans la Charte fondamentale.

Soumise au référendum obligatoire, cette modification constitutionnelle a été approuvée par 61,93% des votants, selon les résultats partiels basés sur 95% des bulletins rentrés. Le "Cé qu'è lainô", qui signifie "celui qui est en haut", raconte en 68 strophes en patois franco-provençal la victoire des Genevois contre les troupes du Duc de Savoie en 1602.

Il est chanté lors des cérémonies qui commémorent l'Escalade, lors de la prestation de serment du Conseil d'Etat ou encore dans les écoles de police. Ce chant est aussi fièrement entonné avant chaque match à domicile du Servette Football Club et du Genève-Servette Hockey Club.

Emmenée par l'UDC, la droite a voulu ancrer le "Cé qu'è lainô" dans la Constitution afin de le sauvegarder pour la postérité dans sa version originale.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11