La Liberté

05.05.2021

Le Vert Roby Tschopp se distancie du référendum contre la H18

Roby Tschopp a tenu à préciser son soutien au contournement routier est de La Chaux-de-Fonds pour contrer le risque d'amalgame avec les personnes qui ont lancé un référendum contre un investissement de près de 190 millions de francs (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Roby Tschopp a tenu à préciser son soutien au contournement routier est de La Chaux-de-Fonds pour contrer le risque d'amalgame avec les personnes qui ont lancé un référendum contre un investissement de près de 190 millions de francs (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
05.05.2021

Roby Tschopp, candidat des Verts au Conseil d'Etat neuchâtelois, se distancie des personnes ayant lancé un référendum contre le contournement routier est de La Chaux-de-Fonds (H18). Il a réagi face à la polémique en train de gonfler dans le canton sur la question.

"Je déplore cette fausse polémique sur les réseaux sociaux et dans la presse", a indiqué mercredi Roby Tschopp lors d'une visioconférence. "Le Grand Conseil a voté le crédit, je défendrai la position du Conseil d'Etat en cas d'élection dimanche. La question ne se pose pas", a précisé le conseiller communal à Val-de-Ruz (NE).

Roby Tschopp a déploré la polémique qui a enflé depuis mardi, parce que deux membres des Verts soutiennent le référendum à titre privé. Son intervention visait à contrer un "risque d'amalgame entre ces deux personnes et ma candidature". Le candidat vert a parlé d'une "tactique d'enfumage" à quatre jours du deuxième tour.

Pas d'autres solutions

"Il n'y a pas d'autres solutions que la H18 pour sortir le trafic de transit du centre-ville de La Chaux-de-Fonds", a ajouté Roby Tschopp. "L'objectif d'amélioration de la qualité de vie est incontestable". Au-delà, le candidat des Verts a plaidé en faveur de la mise en oeuvre de mesures d'accompagnement à l'investissement.

"J'espère que l'électorat saura faire la part des choses", a précisé Roby Tschopp. Pour rappel, le contournement est à La Chaux-de-Fonds est combattu par un référendum lancé par des membres de Solidarités et deux Verts pour l'heure. L'investissement se monte à 186 millions de francs, dont 73,1 millions à charge du canton.

Avant le deuxième tour

Le Grand Conseil a voté le crédit à fin mars à une très large majorité. La H18, reliant La Chaux-de-Fonds à Bâle, traverse le centre historique de la ville qui supporte un trafic journalier de plus de 22'000 véhicules dans le secteur. Les travaux de la partie principale du projet seront entrepris entre 2022 et 2027.

La polémique survient alors que le peuple neuchâtelois élira son Conseil d'Etat dimanche. Le deuxième tour voit s'affronter deux blocs, avec à droite trois PLR (Alain Ribaux, Laurent Favre, tous deux sortants, et Crystel Graf) et à gauche deux PS (Laurent Kurth, sortant, et Florence Nater) ainsi qu'un Vert (Roby Tschopp).

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00