La Liberté

Les Etats-Unis ont commencé les largages aériens d'aide sur Gaza

Après le massacre survenu lors de la distribution d'aide jeudi, les Etats-Unis ont procédé samedi à leurs premiers largages dans la bande de Gaza de produits de première nécessité, à savoir de la nourriture (Photo prétexte). © KEYSTONE/AP/EMILIO MORENATTI
Après le massacre survenu lors de la distribution d'aide jeudi, les Etats-Unis ont procédé samedi à leurs premiers largages dans la bande de Gaza de produits de première nécessité, à savoir de la nourriture (Photo prétexte). © KEYSTONE/AP/EMILIO MORENATTI
Après le massacre survenu lors de la distribution d'aide jeudi, les Etats-Unis ont procédé samedi à leurs premiers largages dans la bande de Gaza de produits de première nécessité, à savoir de la nourriture (Photo prétexte). © KEYSTONE/AP/EMILIO MORENATTI
Après le massacre survenu lors de la distribution d'aide jeudi, les Etats-Unis ont procédé samedi à leurs premiers largages dans la bande de Gaza de produits de première nécessité, à savoir de la nourriture (Photo prétexte). © KEYSTONE/AP/EMILIO MORENATTI


Publié le 02.03.2024


Les Etats-Unis ont commencé les largages aériens d'aide sur Gaza, qui fait face à une grave crise humanitaire après des mois de guerre, a déclaré samedi un responsable militaire américain.

Trois avions militaires américains ont largué de la nourriture sur la bande de Gaza, bombardée et assiégée par l'armée israélienne, afin d'"aider les civils affectés par le conflit actuel", a déclaré un responsable du Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom) sous couvert d'anonymat.

Les avions ont largué "66 paquets contenant des repas sans porc" samedi après-midi heure locale à Gaza, a dit ce responsable, ajoutant ne pas pouvoir préciser le poids total.

Le Centcom a ensuite précisé que ces colis contenaient plus de 38'000 repas, largués "le long de la côte de Gaza", et que l'opération avait été menée en coopération avec la Jordanie. Il a ajouté travailler à planifier de "potentielles missions suivantes de livraison d'aide".

Le président américain, Joe Biden, avait déclaré vendredi que Washington se joindrait "dans les prochains jours", et pour la première fois, à la "Jordanie et d'autres pays en opérant des largages de nourriture et autres biens" sur Gaza.

Couloir maritime aussi évoqué

"Des innocents sont pris au piège d'une guerre terrible, incapables de nourrir leurs familles, et vous avez vu la réponse lorsqu'ils ont essayé d'obtenir de l'aide", avait-il ajouté, en référence à la distribution d'aide ayant tourné au drame jeudi à Gaza.

Le ministère de la Santé du Hamas accuse l'armée israélienne d'avoir tué 115 personnes en tirant sur une foule affamée qui se ruait sur des camions d'aide. L'armée israélienne a reconnu des "tirs limités" et affirmé que la plupart des victimes étaient mortes dans une "bousculade".

Jusqu'à présent, les Etats-Unis, premier soutien d'Israël, n'avaient pas procédé à de tels largages d'aide jugeant leur efficacité limitée.

Joe Biden avait également évoqué vendredi "la possibilité d'un couloir maritime pour acheminer de grandes quantités d'aide".

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11