La Liberté

Sergueï Lavrov présidera en avril une réunion de l'ONU à New York

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à NewDelhi lors d'une dernière rencontre du G20 début mars. dès samedi, la russie reprend la présidence tournante du Conseil de sécurité. © KEYSTONE/EPA/RUSSIAN FOREIGN MINISTRY PRESS SERVICE / HANDOUT
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à NewDelhi lors d'une dernière rencontre du G20 début mars. dès samedi, la russie reprend la présidence tournante du Conseil de sécurité. © KEYSTONE/EPA/RUSSIAN FOREIGN MINISTRY PRESS SERVICE / HANDOUT
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à NewDelhi lors d'une dernière rencontre du G20 début mars. dès samedi, la russie reprend la présidence tournante du Conseil de sécurité. © KEYSTONE/EPA/RUSSIAN FOREIGN MINISTRY PRESS SERVICE / HANDOUT
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à NewDelhi lors d'une dernière rencontre du G20 début mars. dès samedi, la russie reprend la présidence tournante du Conseil de sécurité. © KEYSTONE/EPA/RUSSIAN FOREIGN MINISTRY PRESS SERVICE / HANDOUT


Publié le 30.03.2023


Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov présidera à New York une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU en avril, mois durant lequel la Russie aura la présidence tournante de l'organe exécutif des Nations unies.

"Un autre événement clé de la présidence russe sera le débat public de haut niveau du Conseil (de sécurité) sur 'Un multilatéralisme efficace à travers la défense des principes de la Charte des Nations unies'. Cette réunion sera présidée par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov", a déclaré à la presse sa porte-parole, Maria Zakharova.

Elle a indiqué que M. Lavrov comptait également présider une session de débats sur le Moyen-Orient le 25 avril.

Plus tôt jeudi, l'Ukraine avait qualifié la future présidence russe du Conseil de sécurité de l'ONU de "mauvaise blague".

"La Russie a usurpé son siège; elle mène une guerre coloniale; son président est un criminel de guerre recherché par la CPI pour enlèvement d'enfants", avait fustigé son ministre des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba.

Détourner l'attention

La Russie doit prendre la tête de l'organe exécutif des Nations unies à partir de samedi, et ce pour un mois, succédant au Mozambique.

"Nous nous attendons à ce que la Russie continue à se servir de son siège pour propager de la désinformation et essayer de détourner l'attention de ses tentatives pour justifier ses actions en Ukraine et les crimes de guerre que les membres de ses forces armées commettent", a réagi de son côté jeudi la porte-parole de l'exécutif américain, Karine Jean-Pierre.

"Un pays qui viole de façon flagrante la Charte de l'ONU et envahit son voisin n'a pas sa place au Conseil de sécurité", a-t-elle ajouté.

A l'ONU, la Russie dit faire face à "l'Occident collectif", qui l'a mise au ban des nations mondiales depuis le lancement de son offensive militaire en Ukraine en février 2022.

La dernière visite de M. Lavrov aux Nations unies à New York remonte à septembre dernier, lors de l'Assemblée générale.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11