La Liberté

TUI réduit ses pertes grâce à la reprise des voyages post-Covid

Les réservations pour juillet et août atteignent 93% du niveau de 2019 (archives). © KEYSTONE/DPA/JULIAN STRATENSCHULTE
Les réservations pour juillet et août atteignent 93% du niveau de 2019 (archives). © KEYSTONE/DPA/JULIAN STRATENSCHULTE


Publié le 10.08.2022
Partager cet article sur:


Le numéro un mondial du tourisme TUI a plus que réduit de moitié sa perte nette au troisième trimestre de son exercice décalé, profitant de la reprise du tourisme post-restrictions liées à la pandémie et de la hausse du nombre de voyageurs.

Le groupe affiche pour la période d'avril à juin une perte part du groupe de 357 millions d'euros (347 millions de francs) contre 935 millions en 2020-2021, portant à 1,1 milliard la perte des neufs premiers mois.

Le chiffre d'affaires a atteint 4,4 milliards d'euros, presque sept fois plus qu'en 2021. Le nombre de voyageurs sur la période a atteint 5,1 millions, 84% du niveau d'avant la pandémie.

Pour l'été, TUI prévoit "des capacités quasiment au niveau d'avant la crise" et continue de tabler sur un retour dans le vert cette année après deux années de pertes abyssales en raison de la pandémie de Covid-19.

Le groupe a annoncé un "résultat significativement positif" pour l'ensemble de l'exercice décalé 2020-2021 (achevé fin septembre) après des pertes de 2,5 et 3,1 milliards d'euros.

En mai, TUI a d'ailleurs augmenté son capital pour rembourser une tranche supplémentaire de 671 millions d'euros d'aides publiques obtenues de l'Etat allemand au début de la crise sanitaire.

"Même si le secteur aérien européen continue d'affronter des défis, nous avons redémarré avec succès notre activité grâce à la hausse de la demande", commente Sebastian Ebel, directeur financier, qui prendra début octobre la direction du groupe.

TUI compte déjà quelque 11,5 millions de voyageurs cet été, et les réservations pour juillet et août atteignent 93% du niveau de 2019.

Les problèmes dans les aéroports, conséquences du manque de personnel, ont coûté quelque 75 millions d'euros.

Le prix moyen des voyages continue de progresser, tiré par une durée en hausse des voyages et des choix des clients d'options plus onéreuses.

L'activité phare "Holiday Experiences", qui regroupe les hôtels, les croisières et les offres d'activités à destination, est repassée dans le vert pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Le bénéfice d'exploitation a atteint 119 millions d'euros, contre une perte de 202 millions en 2020-2021.

ats, awp, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11