La Liberté

Un camion militaire chute sur 220 mètres au Susten: deux morts

Vue sur la route qui mène au Susten (archives). © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI
Vue sur la route qui mène au Susten (archives). © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI
Vue sur la route qui mène au Susten (archives). © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI
Vue sur la route qui mène au Susten (archives). © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI


Publié le 26.06.2022
Partager cet article sur:


Un camion militaire a fait une chute de 220 mètres samedi après-midi sur la route du Susten dans le canton d'Uri. Les deux occupants ont été éjectés du véhicule et sont décédés sur le lieu de l'accident.

L'accident s'est produit à 15h20 sur la route en direction de Wassen, a indiqué dimanche la police cantonale uranaise. Dans le secteur de "Rässegg", le véhicule a heurté une barrière en aluminium avant de dégringoler sur un terrain en pente raide. Les deux occupants, âgés de 51 et 57 ans, ont succombé peu après à leurs graves blessures.

Le camion était conduit "dans le cadre d'une activité hors service" et plus précisément par une association militaire qui déplaçait les véhicules militaires dans le cadre de ses activités associatives, a indiqué un porte-parole de la police interrogé par Keystone-ATS.

Les occupants pas en service militaire

Selon ce dernier, le camion était un véhicule militaire immatriculé, encore en service et entretenu. Les occupants n'étaient toutefois pas en service militaire. C'est pourquoi c'est le ministère public et non la justice militaire qui est responsable de l'enquête. Le camion n'était pas non plus chargé.

Les deux hommes faisaient partie de la Fédération suisse des sociétés de troupes motorisées (FSSTM), a précisé le porte-parole de l'armée Daniel Reist. Celle-ci est composée d'environ 5500 motocyclistes actifs ou anciens motocyclistes formés de l'armée. L'association organise des entraînements de conduite hors du service et décharge l'armée lors de trajets logistiques, a ajouté le porte-parole.

Enquête en cours

L'accident s'est produit lors d'une telle course d'instruction. Les circonstances de l'accident ne sont pas encore connues et font l'objet d'une enquête de la police cantonale et du ministère public.

La Rega, un Care Team, les pompiers de Wassen, le service de lutte contre les accidents chimiques d'Uri et des collaborateurs de différents offices cantonaux sont également intervenus lors des opérations de sauvetage.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11