La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Chronique: Ces broches qui attisent le feu de nos souvenirs

De nos premiers cervelas à nos derniers pique-niques en famille, le barbecue fait remonter de nombreux souvenirs à la surface. © Keystone
De nos premiers cervelas à nos derniers pique-niques en famille, le barbecue fait remonter de nombreux souvenirs à la surface. © Keystone

Marc Aebischer

Publié le 12.06.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Lorsque les beaux jours s’immiscent, les grils se déhoussent. Les liens en extérieur se retissent en partageant quelques mousses. Des fumets prometteurs s’échappent des balcons, s’élèvent des terrasses où les bouteilles s’entrechoquent dans des échos de rires. L’hiver semble définitivement derrière, le Moléson enfin redevenu vert. Les tournebroches rapprochent les gens, les rôtis leur font tourner la tête.

Mais avant d’obtenir de belles braises, certains apprentis brocheurs enfument le quartier d’un nuage de monoxyde peu avenant, un micro-Tchernobyl heureusement sans ses funestes conséquences: on n’a encore jamais vu un gypaète imberbe ou un corbeau blanc à trois ailes vriller au-dessus de nous.

Vous revenez soudain à vous, éjecté de ce manège enchanté

Ensuite, peu importe ce que vous suspendez à votre potence, du pangolin, un pan de tofu ou des épis de maïs (dans ce dernier cas, ayez une réserve de fil dentaire à portée de main), la magie est dans la rotation.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11