La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Exposition: L’Estrée fait dialoguer les œuvres de Jacques et Frédéric Pajak

A Ropraz, les créations du père et du fils sont réunies pour la première fois. Une exposition exigeante confrontant le visiteur à deux esthétiques radicalement différentes.

Les œuvres hautes en couleur de Jacques répondent aux dessins à l’encre noire de Frédéric. © Charly Rappo
Les œuvres hautes en couleur de Jacques répondent aux dessins à l’encre noire de Frédéric. © Charly Rappo

Yamile Caceres

Publié le 28.02.2024

Temps de lecture estimé : 3 minutes

L’Estrée réunit pour la première fois dans une galerie l’œuvre de l’artiste Jacques Pajak (1930-1965) et les dessins à l’encre de son fils Frédéric Pajak. Cette exposition, née de la collaboration entre la fondation de Ropraz et le PoolPAJ (société pour le rayonnement de l’œuvre de Jacques Pajak) offre aux spectateurs une sélection des œuvres du père datant de 1960 à 1965. Rachetées par la fondation à la galerie bernoise Marbach avec laquelle ce dernier avait signé un contrat d’exclusivité les cinq dernières années de sa vie, elles témoignent d’une œuvre aussi vaste que méconnue. Elles dénotent encore, soixante ans après la disparition prématurée de l’artiste à trente-cinq ans, une modernité dont il nous reste tout à découvrir. Une exposition exigeante qui nous confronte à deux esthétiques singulièrement différentes.

Un mouvement sidéral

La fondation, créée en 1984 (aujourd’hui la société PoolPAJ), suit le sillage de ce «météore» et au travers des différentes expositions rétros

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11