La Liberté

Une ouverture des Georges orientale

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Mais c’est sûr, ça va décoiffer avec les quatre Bâlois de Saitün Sprüng. © Anaïs Steiner
Mais c’est sûr, ça va décoiffer avec les quatre Bâlois de Saitün Sprüng. © Anaïs Steiner
Partager cet article sur:
08.07.2021

Saitün Sprüng, qui nourrit sa musique de sonorités du monde entier, joue le premier soir du festival

Tamara Bongard

Fribourg » On pourrait penser que Saitün Sprüng est un groupe turc, à cause de cette propension à mettre des trémas sur tous les «u» qui traînent. Mais on imaginerait surtout lui attribuer cette origine en raison des sonorités orientales que le quatuor mêle à ses créations sonores. Sauf que ces quatre gars sont Bâlois et qu’ils n’ont pas de lien direct avec le Bosphore. Ils mettent d’ailleurs également dans leurs créations des sons d’Afrique du Nord, d’Inde, mais aussi du rock occidental. Ils joueront cette world music lundi aux Georges, le festival de la place Python à Fribourg (lire ci-contre).

La programmation de ce premier soir fera résolument tourner les oreilles des spectateurs vers le Moyen-Orient, avec encore Chouka (un groupe mixant des cultures francophones, germanophones, italophones et arabophones) et Liraz (à

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00