La Liberté

Enjeux agricoles: les décisions de Marie-France Roth Pasquier

Yvan Mesot, Fiaugères

Publié le 22.09.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

A l’heure de renouveler l’Assemblée fédérale et alors que le monde agricole subit une pression économique et politique croissante, les paysans doivent élire des politiques sur lesquels ils peuvent compter pour réellement les défendre. A titre d’exemple, le vote relatif à la mise en œuvre pragmatique de l’obligation d’utiliser un pendillard au Conseil national le 14 décembre 2022 démontre l’importance de la Berne fédérale pour le monde paysan. Cette motion visait à limiter les contraintes inhérentes à ce système d’épandage et a été refusée par le Conseil national pour une dizaine de voix.

Parmi elles, on compte celles de quatre parlementaires fribourgeois. S’il n’est pas étonnant de voir la gauche s’opposer ainsi à cette proposition, il est plus surprenant de voir une conseillère nationale centriste, en l’occurrence Marie-France Roth Pasquier, refuser une motion visant à diminuer l’impact de l’obligation du pendillard. Le même jour, elle s’abstenait sur le report de l’entrée en vigueur du projet visant à inclure 3,5% de terres ouvertes aux nouvelles surfaces de biodiversité. Elle était d’ailleurs la seule parlementaire à ne pas se prononcer.

Par ces deux votes successifs, la conseillère nationale Marie-France Roth Pasquier exprime ainsi sa vision du monde agricole, en privilégiant une mesure vaine pour diminuer les émissions d’azote et en hésitant entre la biodiversité et la production agricole. Afin de défendre une paysannerie productive, votons en conséquence le 22 octobre prochain.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

    Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de...
  • Le bouchon poussé trop loin

    En tant qu’ancien journaliste parlementaire, je me rallie volontiers à l’essentiel de l’éditorial sur «Le procès de la liberté de la presse» (1.2) soutenant M....
  • Comme par enchantement…

    Depuis que j’ai fait le vide et libéré de la place dans mes intérieurs, l’esprit du vivant brûle davantage en moi, je me sens pareil au ver luisant. Un...
  • L’expo Anker vaut le détour

    Ce dernier dimanche, nous avons passé un week-end enrichissant à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny, en particulier en visitant la rétrospective d’Albert...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11