La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Halte à la complexification!

Denise Maradan, infirmière indépendante, Vuadens

Publié le 31.10.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Mais quelle mouche a piqué nos autorités avec le DETTEC (projet de désenchevêtrement des tâches soumis au peuple). Je suis infirmière indépendante dans le canton de Fribourg, ce qui signifie faire un métier magnifique que j’aime, avec une responsabilité qui me motive et m’engage fortement auprès des patients et des patientes. Etre infirmière indépendante dans le canton de Fribourg signifie aussi être la moins payée de tous les cantons romands et de loin, mais passons.

Etre infirmière indépendante avec le DETTEC signifiera devoir traiter avec les communes au lieu du canton. Il n’y aura plus un seul interlocuteur pour le financement des pouvoirs publics, mais plusieurs. Cela signifie plus d’administratif et plus de tracas. C’est un beau métier que celui d’infirmière, mais serait-il possible de le rendre plus simple au

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

    Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de...
  • Le bouchon poussé trop loin

    En tant qu’ancien journaliste parlementaire, je me rallie volontiers à l’essentiel de l’éditorial sur «Le procès de la liberté de la presse» (1.2) soutenant M....
  • Comme par enchantement…

    Depuis que j’ai fait le vide et libéré de la place dans mes intérieurs, l’esprit du vivant brûle davantage en moi, je me sens pareil au ver luisant. Un...
  • L’expo Anker vaut le détour

    Ce dernier dimanche, nous avons passé un week-end enrichissant à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny, en particulier en visitant la rétrospective d’Albert...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11