La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

En finir avec la tyrannie de l’instant

Yves-Alexandre Thalmann

Publié le 07.09.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Opinion

Il y a quelques années, j’ai reçu une belle boîte de biscuits provenant d’une célèbre marque française de sucreries. L’image affichée me laisse pourtant perplexe. On y voit deux enfants, le garçon disant à la fille: «Plus tard, quand je serai grand, je t’offrirai une belle bague.» Ce à quoi la fille répond: «Je préfère que tu m’offres une [friandise], maintenant!» Un biscuit vite mangé maintenant serait-il préférable à un bijou précieux plus tard? Un petit plaisir immédiat vaut-il mieux qu’une récompense substantielle après-demain?

Ces enfants sont bien de notre époque: biberonnés à la jouissance immédiate plutôt qu’à la saine frustration et aux efforts patients! Des jeunes qui ont bien retenu la leçon: un

Articles les plus lus
  • Incendie au GYB à Payerne

    Les élèves et les enseignants du Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) à Payerne, soit quelques 1100 élèves, ont été évacués de l’établissement scolaire ce...
  • En direct

    Gottéron s'impose avec la manière

    Il n'a manqué que les buts pour que Fribourg-Gottéron ne passe une soirée parfaite. Excellents mais toujours en légère panne de finition, les Dragons...
  • En direct

    Quatre à la suite pour Gottéron !

    Excellent week-end pour Fribourg-Gottéron ! Les protégés de Christian Dubé s'imposent 4-3 à Lausanne et enchaînent un quatrième succès de rang en National...
  • Un quatrième CO en Gruyère

    Trois ans et demi après l’inauguration du Cycle d’orientation de Riaz, le district de la Gruyère se prépare déjà à construire un quatrième CO.
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11