La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Boris Johnson sauvé mais affaibli

Le premier ministre britannique était soumis à un vote de défiance en raison du «Partygate»

Les parlementaires de son propre camp ne perçoivent plus Boris Johnson comme une machine à remporter les élections. © Keystone
Les parlementaires de son propre camp ne perçoivent plus Boris Johnson comme une machine à remporter les élections. © Keystone

Julie Zaugg, Londres

Publié le 07.06.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Royaume-Uni » Comme un chat doté de sept vies, le premier ministre britannique Boris Johnson a de nouveau réussi à sauver sa peau in extremis hier soir, remportant un vote de défiance par 211 voix contre 148. Il est désormais protégé contre une autre rébellion des parlementaires durant douze mois.

Mais sa victoire pourrait s’avérer éphémère. «Il est trop affaibli et n’a plus le soutien nécessaire pour faire passer des lois au parlement», juge Michael Kenny, un politologue de l’Université de Cambridge. Il rappelle que Theresa May avait remporté un vote de défiance en 2019 avec 63% des voix – contre 59% pour Boris Johnson –, mais avait dû démissionner six mois plus tard.

La chute de Boris Johnson a été vertigineuse. Fin 2019, il avait été élu avec une majorit&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11