La Liberté

Le «bazooka» allemand inquiète l’Europe

Publié le 01.10.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Crise de l’énergie » Les 200 milliards de plan d’aide de Berlin contre la flambée des prix de l’énergie fait des envieux.

L’annonce par l’Allemagne d’un plan à 200 milliards d’euros pour protéger son économie contre la hausse des prix de l’énergie a suscité hier l’inquiétude de certains partenaires européens qui craignent une concurrence déloyale, faute de pouvoir mobiliser de telles sommes. La première réaction, virulente, est venue de Rome. «Face aux menaces communes de notre époque, nous ne pouvons pas nous diviser en fonction de la marge de manœuvre de nos budgets nationaux», a déclaré le chef du gouvernement italien, Mario Draghi, dans une critique à peine voilée des annonces de Berlin.

«La crise énergétique requiert de la part de l’Europe une réponse permettant (…) d’éviter des distorsions dangereuses et injustifiées du marché intérieur», a poursuivi M. Draghi, appelant les Européens à se «montrer unis».

Malgré des années d’austérité budgétaire, l’Italie est plombée par une dette publique représentant 150% de son produit intérieur brut (PIB), contre 65% en Allemagne. Elle ne dispose pas des mêmes moyens pour aider ses entreprises.

«La Commission sera vigilante quant à l’impact de cette initiative (de Berlin) sur les conditions de concurrence équitable» dans l’UE, a déclaré de son côté le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton. Il a assuré qu’il regarderait le plan allemand «très en détail dans les prochains jours». «Depuis plusieurs mois, j’incite les Etats membres à trouver tous les moyens qui sont à leur disposition pour soutenir leurs industries et leurs entreprises. Mais, je suis très attaché à ce que cet exercice se fasse en grande transparence, en concertation et en totale cohérence européenne», a-t-il précisé.

De son côté, le ministre allemand de l’Economie, Robert Habeck, a réfuté tout cavalier seul. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Un membre du PKK expulsé de Suède

    Turquie » La Suède a expulsé un membre du PKK vers la Turquie, qui l’avait condamné. Un membre du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), expulsé par la...
  • Le régime iranien fait un geste

    L’abolition de la police des mœurs a laissé sceptiques les Iraniens sur les réseaux
  • pictogramme abonné La Liberté L’île au trésor est bien gardée

    Taïwan a rendu le monde tellement accro à ses semi-conducteurs que son industrie de pointe fait office de bouclier face à la menace d’une offensive armée de la...
  • Accord sur le pétrole russe

    Union européenne » Les 27 pays membres de l’UE se sont mis d’accord pour plafonner les prix du pétrole russe.Les 27 pays de l’Union européenne ont trouvé...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11