La Liberté

Une diplomate aux affaires étrangères

Publié le 21.05.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

France » La composition du nouveau gouvernement autour de la première ministre Elisabeth Borne a été dévoilé.

Le président français Emmanuel Macron a nommé hier une diplomate chevronnée, Catherine Colonna, à la tête du Ministère des affaires étrangères. Il fait entrer au gouvernement des personnalités de la société civile, à trois semaines de la bataille des législatives. Diplomate de carrière, Mme Colonna, 66 ans, est l’actuelle ambassadrice de France à Londres.
Parmi les autres membres du gouvernement dirigé par la Première ministre Elisabeth Borne, un fidèle soutien de M. Macron, Sébastien Lecornu, remplace Florence Parly au ministère des Armées. M. Lecornu faisait déjà partie du précédent gouvernement au poste des Outre-mer.
L’annonce surprise est venue de la nomination à l’Education de Pap Ndiaye, qui dirigeait jusqu’ici le Musée national de l’histoire de l’immigration.
Cet intellectuel universitaire de 56 ans, né en France d’un père sénégalais et d’une mère française, est spécialiste de l’histoire sociale des États-Unis et des minorités. Il est le frère de l’écrivaine à succès Marie Ndiaye. Il succède à ce poste traditionnellement très exposé et traversé par de vives tensions sociales à Jean-Michel Blanquer.

La nomination de Pap Ndiaye a suscité les foudres de l’extrême droite. Marine Le Pen, battue au deuxième tour de la présidentielle, a dénoncé la nomination d’un «indigéniste assumé», signe selon elle «de la dernière pierre de la déconstruction de notre pays, de ses valeurs et de son avenir». «Emmanuel Macron avait dit qu’il fallait déconstruire l’Histoire de France. Pap Ndiaye va s’en charger», a renchéri l’ancien candidat Eric Zemmour.
Le nouveau gouvernement, paritaire, avec 14 femmes (dont la Première ministre) et 14 hommes, comprend aussi plusieurs poids lourds qui ont été reconduits dont Bruno Le Maire à l’Economie, Gérard Darmanin à l’Intérieur ou Eric Dupond-Moretti à la Justice. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Boris Johnson toujours plus isolé

    Royaume-Uni » Après la démission hier de deux de ses ministres, le premier ministre est plus que jamais mis sous pression.Lassés des scandales à répétition,...
  • Bombardement sur Sloviansk

    Guerre en Ukraine » Les forces russes ont continué hier d’avancer dans le Donbass, bassin industriel de l’est de l’Ukraine qu’elles veulent finir de...
  • pictogramme abonné La Liberté Une équipe puisée dans la Macronie

    Dix-neuf entrants et cinq partants, dont Damien Abad: le gouvernement d’Elisabeth Borne a été remanié
  • Etat d’urgence dû à la sécheresse

    Italie » L’Italie a décrété hier l’état d’urgence dans cinq régions du Nord. Elle a annoncé le déblocage d’un fonds de 36,5 millions d’euros pour faire face...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11