La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Itinéraire d’un génie damné

Disparu cette semaine, Mark Lanegan laisse derrière lui une œuvre musicale majeure marquée par une existence tourmentée

Mark Lanegan en 2018 lors d’un concert au Portugal. © Keystone
Mark Lanegan en 2018 lors d’un concert au Portugal. © Keystone

Jean-Philippe Bernard

Publié le 26.02.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Rock » En découvrant l’autre nuit le titre d’une dépêche annonçant la mort d’un «pionnier du grunge», on a tremblé pour pas mal d’artistes. Mais pas pour lui. Erreur, douleur: Mark Lanegan a quitté ce monde après avoir été promptement rangé parmi les pionniers du genre en question, une catégorie inaugurée en 1990, à la suite du décès d’Andrew Gold, le chanteur de Mother Love Bone.
Aux yeux du monde, le grand Mark vient d’élire domicile entre les murs d’une chapelle où reposent également plusieurs figures prestigieuses et déglinguées affiliées à la scène de Seattle telles que Kurt Cobain (Nirvana), Layne Staley et Mike Starr (Alice In Chains) ou encore Chris Cornell (Soundgarden). Pour autant, grunge n’est pas le premier mot qui vient à l&rsqu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Les 1001 Nuits dans le ciel de Morat

    Murten Classics » Cet été, le festival met à nouveau l’accent sur la cohérence du programme. Et profite du cadre inspirant de la cour du château. Dès...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11