La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Christiane ne perd jamais le fil

Grande sportive et tricoteuse invétérée, Christiane Jolliet, 70 ans, a vécu plusieurs vies. Rencontre

Christiane Jolliet ne quitte jamais ni ses tricots, ni son sourire, et encore moins sa joie de vivre. © Alain Wicht
Christiane Jolliet ne quitte jamais ni ses tricots, ni son sourire, et encore moins sa joie de vivre. © Alain Wicht

Stéphanie Schroeter

Publié le 30.01.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Bulle » La vie est belle! Et bien remplie. Christiane Jolliet le répète à l’envi. Elle évoque ses deux ans passés en Algérie, où elle a monté divers ateliers destinés aux femmes. Elle raconte son amour du partage, de la transmission et de l’aventure. Elle insiste sur sa curiosité naturelle, son envie d’apprendre toujours et encore à passé septante ans. Elle se marre en narrant ses premiers exploits sportifs dans la boue ou dans les airs. Et elle n’oublie pas ses créations et délires artistiques de tricoteuse professionnelle. Aucune crainte de perdre le fil avec cette Bulloise, avide de jeux de mots, dont les pelotes sont à l’image de sa vie: colorées et sans fin…

Christiane, vous êtes une amoureuse du tricot depuis toujours. Comment êtes-vous tombée dedans?

Je suis

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Gilles, fils de pub

    Publicitaire comme son père avant lui, Gilles Aeby a récemment été sacré meilleur publicitaire de l’année
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11