La Liberté

«Plus je vieillis, plus je doute»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Claude-Inga Barbey a récemment incarné Manuela, au Bilboquet à Fribourg, un spectacle dans lequel elle incarne une exquise femme de ménage. © Alain Wicht
Claude-Inga Barbey a récemment incarné Manuela, au Bilboquet à Fribourg, un spectacle dans lequel elle incarne une exquise femme de ménage. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
13.06.2021

De passage à Fribourg, Claude-Inga Barbey évoque ses peurs, ses petites joies et ses coups de gueule

Stéphanie Schroeter

Théâtre » Se fondre dans la masse, comme Madame Tout-le-Monde. Claude-Inga Barbey a un talent certain mais ça, ce n’est pas un scoop. Un don pour tenter de passer inaperçue, en s’excusant presque d’exister. Elle nous fait le coup, un peu plus d’une heure avant de monter sur la scène du Bilboquet à Fribourg pour y interpréter Manuela, l’exquise femme de ménage de son spectacle. Elle se faufile en douce, glisse un timide bonjour, l’air de rien, parle de la clope, de son parcours, répond poliment à toutes les questions, dit qu’elle est vieille, évoque ses deux petits-enfants avant de vapoter en douceur. Rien à faire, elle ne disparaît jamais même derrière d’épais nuages de fumée. Et c’est une chance!

Famille

Née le 21 janvier 1961. A grandi à Genève et a ét&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00