La Liberté

J’ai testé pour vous! Le pire journaliste de la région

La Page Jeunes a mis ChatGPT à l’épreuve: nous lui avons demandé d’écrire un article pour La Liberté. Nos pigistes sont-ils sur la sellette?

Et si La Liberté était bientôt rédigée par ChatGPT? © Patrick Horta
Et si La Liberté était bientôt rédigée par ChatGPT? © Patrick Horta

Patrick Horta

Publié le 09.12.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

La Page Jeunes a mis ChatGPT à l’épreuve: nous lui avons demandé d’écrire un article pour La Liberté. Nos pigistes sont-ils sur la sellette?

De tous côtés, on nous annonce des pertes d’emploi ou même l’abrutissement des jeunes, bientôt plus capables de rédiger une dissertation. Alors oui, il fallait que la Page Jeunes en parle: j’ai testé ChatGPT d’un point de vue journalistique. Premièrement, il faut s’inscrire. Comme si j’allais me souvenir d’un énième mot de passe pour une énième inscription sur un site… «Bonjour, comment puis-je vous aider aujourd’hui?» En tout cas, ce ChatGPT est plus sympa que certains commerçants que l’on peut croiser.

Je me lance: «Dis, ChatGPT, écris-moi un fait divers qui s’est déroulé à Fribourg, en Suisse, d’environ 2000 caractères.» Et là, Matrix: des lettres défilent sur mon écran et, de mot en mot, construisent un texte. L’escroquerie est déjouée: le texte est correct et sensé, mais trop beau pour être vrai. A mi-chemin entre un fait divers et une nouvelle de Maupassant, ChatGPT me propose la «Mystérieuse disparition d’une œuvre d’art au cœur de Fribourg». Pas mal ce journalisto-romancier. Peut-être un nouveau concept à présenter à la rédaction?

Un lexique pompeux, une atmosphère tirée d’un mauvais polar, des répétitions incessantes, et puis, l’inacceptable: il ignore tout de Fribourg! Aucun doute, ChatGPT est une plateforme américaine! En revanche, ChatGPT sait que la police est cantonale et que l’on paie en francs suisses. On comprend alors qu’il s’agit d’une plateforme qui a uniquement pour but de répondre à des questions simples. Mesdames et Messieurs, oui, l’intelligence artificielle est effrayante, surtout lorsque l’on imagine sa marge de progression dans les années à suivre. Mais laissez-moi vous rassurer: s'il ne connaît ni Fribourg ni ses artistes, ChatGPT ne fera jamais un bon journaliste à La Liberté!

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11