La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’OJF met l’alto à l’honneur

Publié le 24.11.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Fribourg » Inachevé, le Concerto pour alto de Bartok laisse les altistes frustrés. Les brouillons parfois très difficiles à interpréter du compositeur (il est mort sans en avoir livré les clefs) ont donné lieu à des versions complétées, qui n’ont jamais satisfait l’altiste norvégien Lars Anders Tomter. L’invité de marque ce dimanche de l’Orchestre des jeunes de Fribourg a préféré faire le travail lui-même: c’est sa version que les jeunes cordes joueront à ses côtés au temple de Fribourg. Ce qui fait du concert un événement «musicologique», saluait lors de la présentation de saison le chef titulaire de l’OJF Théophanis Kapsopoulos. Il s’agit en tout cas d’une partition ambitieuse, virtuose, très contrastée, qui met en valeur le timbre de l’alto, plus grave mais aussi plus mystérieux que le violon.

La première œuvre au programme du concert de dimanche sera quant à elle dirigée par un jeune chef, Afonso Fesch, connu aussi comme violoniste: la Symphonie No 39 de Haydn, nommée po

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11