La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Coup de frein au «démantèlement»

Les porteurs de l’initiative pour des urgences de proximité veulent geler les réformes de l’HFR

Deux blocs opératoires ont rouvert leurs portes l’an passé à Riaz, après rénovation: une infrastructure que les initiants veulent préserver et voir tourner à plein régime. © Charly Rappo-archives
Deux blocs opératoires ont rouvert leurs portes l’an passé à Riaz, après rénovation: une infrastructure que les initiants veulent préserver et voir tourner à plein régime. © Charly Rappo-archives

Stéphane Sanchez

Publié le 26.01.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Hôpital fribourgeois » Le Comité citoyen HFR veut que le Conseil d’Etat et le Grand Conseil stoppent «le démantèlement» des sites périphériques de l’Hôpital fribourgeois (HFR). Mercredi, le comité a déposé une motion populaire dans ce sens auprès du Secrétariat général du Grand Conseil. «La population compte sur les députés et les conseillers d’Etat pour prendre leurs responsabilités», lance le président du comité, Marc Monney, qui veut empêcher «un déni de démocratie».

Car le débat doit avoir lieu. Ce débat, c’est celui ouvert en juin 2021 par le Comité citoyen lorsqu’il a déposé l’initiative populaire «Pour des urgences hospitalières de proximité 24/24». Appuyé par 10 483 signat

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00