La Liberté

Daniel Wenger: «Oui, la BCF va continuer de croître»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Daniel Wenger: «Mon objectif est que la BCF devienne le partenaire préféré des Fribourgeois dans le domaine de la gestion de fortune.» © Alain Wicht
Daniel Wenger: «Mon objectif est que la BCF devienne le partenaire préféré des Fribourgeois dans le domaine de la gestion de fortune.» © Alain Wicht
Partager cet article sur:
23.07.2021

Nouveau patron de la Banque cantonale de Fribourg, Daniel Wenger veut étendre la gestion de fortune

François Mauron

Economie » Daniel Wenger, 54 ans, peut avoir le sourire. En fonction depuis janvier, le nouveau président de la direction générale de la Banque cantonale de Fribourg (BCF) a la satisfaction de voir les résultats de l’établissement continuer leur marche vers le haut. Ainsi, au premier semestre de 2021, le bilan atteint 27,6 milliards de francs (lire ci-dessous). Jamais, dans l’histoire de la banque, il n’avait été aussi élevé.

La BCF va-t-elle continuer de croître ces prochaines années? Jusqu’où?

Daniel Wenger: Oui, la BCF va continuer de croître. Il est important que nous puissions soutenir l’économie dans le canton de Fribourg. Nous continuons d’appliquer notre politique de crédit, car je veux préserver une bonne qualité de notre portefeuille de crédit. Et je vois encore

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00