La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des absences qui tendent la situation

Selon un sondage, la moitié des entreprises fribourgeoises aimeraient voir les quarantaines supprimées

Moins de la moitié des entreprises sondées estiment que le télétravail est un moyen contribuant à assurer les activités courantes. © Keystone/photo prétexte
Moins de la moitié des entreprises sondées estiment que le télétravail est un moyen contribuant à assurer les activités courantes. © Keystone/photo prétexte

Marc-Roland Zoellig

Publié le 19.01.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Economie » D’après un sondage mené à l’interne par la Chambre de commerce et d’industrie du canton de Fribourg (CCIF), plus de deux tiers des entreprises membres voient leurs activités perturbées par les mesures de quarantaine et d’isolement. Elles sont 46% à demander leur suppression pure et simple. Au début de cette semaine, le taux moyen d’absentéisme au sein des 172 entreprises (sur 1100 membres) ayant répondu au sondage lancé lundi se montait à 14%. Une situation encore gérable pour la grande majorité d’entre elles (82%), en particulier grâce à la flexibilité du reste du personnel. Il y a eu très peu de fermetures complètes (moins de 1%) ou partielles (6%).

Selon un communiqué de la CCIF, l’éventail des taux d’absentéisme va de 0 à 50%. Près de neuf grandes

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00