La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Elections fédérales: quelle place pour les requérants?

Les demandes d’asile sont en augmentation. Cinq candidats s’expriment sur l’accueil en Suisse

Après avoir hébergé des soldats, la Poya sert de Centre fédéral provisoire pour l’accueil de requérants. © Alain Wicht
Après avoir hébergé des soldats, la Poya sert de Centre fédéral provisoire pour l’accueil de requérants. © Alain Wicht

Magalie Goumaz

Publié le 14.09.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Y aura-t-il suffisamment de places d’hébergement pour les requérants? Tablant sur une hausse des arrivées, la Confédération compte sur les cantons pour trouver de nouveaux lieux d’accueil. Fribourg a fait sa part en annonçant début septembre que le Centre fédéral provisoire de la Poya, doté de près de 500 lits, pourra être utilisé trois mois de plus, jusqu’à fin mars 2024. Et après? Les candidats au Conseil national ne tirent pas tous à la même corde.

L’Union démocratique du centre (UDC) se distingue depuis longtemps par ses positions très fermes. Flavio Bortoluzzi craint que la situation ne devienne explosive. «Prolonger l’utilisation de la Poya pour y héberger des requérants n’est pas une bonne idée. Le site est trop proche de la ville, notamment des écoles fréquent&

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11