La Liberté

Grounding à l’aérodrome d’Epagny

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Très peu d'avions ont pu décoller de la piste d'Epagny depuis l'accident, le 9 juillet, du Pipistrel Velis Electro (ici en mai), premier modèle d'avion électrique autorisé à voler en Suisse. © Charles Ellena-archive
Très peu d'avions ont pu décoller de la piste d'Epagny depuis l'accident, le 9 juillet, du Pipistrel Velis Electro (ici en mai), premier modèle d'avion électrique autorisé à voler en Suisse. © Charles Ellena-archive
Partager cet article sur:
23.07.2021

La Société d’aviation de la Gruyère a bouclé la piste à la suite d’un accident et des intempéries

Charles Grandjean

Vol »  Le message codé conclut par un verdict sans appel: CLSD, à savoir closed, «fermé» en français. Derrière l’étrange alignement de lettres, une notification de l’aérodrome d’Epagny datée du 16 juillet, dont tout pilote souhaitant décoller ou atterrir sur le champ d’aviation gruérien aura pris connaissance.

Cela fait une semaine que la piste d’Epagny est officiellement fermée pour une durée indéterminée, alors que les décollages s’y effectuaient déjà au compte-gouttes depuis le 9 juillet. En cause: l’accident d’un biplace électrique, suivi de fortes intempéries qui ont ruiné les travaux d’entretien entrepris il y a deux mois. A tel point que la belle saison risque de passer sous le nez du champ d’aviation gruérien.

Accident Aéronautique Gruyère Intempéries Société Tous les tags

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00