La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Jacques Meuwly, chef de la gendarmerie, part à la retraite

Nommé chef de la gendarmerie en 2017, il part après 40 ans à la police. Interview

Jacques Meuwly, ancien chef du GRIF puis de la Gendarmerie fribourgeoise est parti à la retraite Photo Lib / Charly Rappo, Marly, 18.04.2023 © La Liberté
Jacques Meuwly, ancien chef du GRIF puis de la Gendarmerie fribourgeoise est parti à la retraite Photo Lib / Charly Rappo, Marly, 18.04.2023 © La Liberté

Marc-Roland Zoellig

Publié le 26.04.2023

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Police » Entré à la Police fribourgeoise en 1983, le lieutenant-colonel Jacques Meuwly vient de rendre ses galons de chef de la gendarmerie, fonction à laquelle il avait accédé en 2017. Le jeune retraité, qui a effectué une bonne partie de sa carrière au sein du Groupe d’intervention de la police fribourgeoise (GRIF), revient sur ses quatre décennies d’engagement.

Vous revenez d’une retraite dans un couvent. Qu’en avez-vous retiré?

Jacques Meuwly: Ayant commencé ma carrière de policier à Romont, j’ai souhaité boucler la boucle en passant une semaine au couvent de la Fille-Dieu. Je voulais prendre un peu de temps pour poser les choses et préparer l’avenir. Mais aussi, d’une certaine manière, dire merci pour ce que j’avais eu la chance de vivre durant ces quarante ans. En faisant le bilan, je me suis r

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11