La Liberté

L’OFROU à deux doigts d’abandonner

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La filiale de l’Office fédéral des routes, qui a pour mission de garantir le bon fonctionnement du réseau des routes nationales et principales (ici l’autoroute A1), est à l’étroit dans ses locaux staviacois. © Alain Wicht-archives
La filiale de l’Office fédéral des routes, qui a pour mission de garantir le bon fonctionnement du réseau des routes nationales et principales (ici l’autoroute A1), est à l’étroit dans ses locaux staviacois. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
02.07.2021

En froid avec les TPF, l’Office fédéral des routes s’est mis en quête d’un autre site qu’Estavayer-le-Lac

Magalie Goumaz et Delphine Francey

Broye » Il y a de la tension dans l’air et d’intenses tractations autour de l’installation de l’Office fédéral des routes (OFROU) dans de nouveaux locaux à Estavayer-le-Lac. A tel point que la Confédération a récemment prospecté notamment dans la région de Payerne pour trouver un autre site, a appris La Liberté.

«Il nous a été demandé si nous avions des locaux ou du terrain à leur proposer.»
Eric Küng

Quasiment deux ans jour pour jour: le scénario se répète et fait trembler. A l’époque, la filiale de l’Office fédéral des routes, à l’étroit dans ses locaux staviacois, envisageait de déménager à Yverdon-les-Bains avant de trouver une solution à quelques centaines de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00