La Liberté

La tôlerie construit au Battentin

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les façades du bâtiment mêleront tôle et acier Corten (acier rouillé). © MG Constructions industrielles/ Image de synthèse
Les façades du bâtiment mêleront tôle et acier Corten (acier rouillé). © MG Constructions industrielles/ Image de synthèse
Partager cet article sur:
27.07.2021

La Tôlerie industrielle de la Gruyère lance le chantier de sa future halle. Trente emplois en vue

Stéphane Sanchez

Bulle » Chantier lancé: «Un rêve se réalise», sourit Yves Schindler. Le patron de la Tôlerie industrielle de la Gruyère SA (TIG) a tellement hâte qu’il pourrait sauter dans la pelle mécanique, pour excaver la vaste parcelle qui borde les anciennes halles Yendi. C’est là, à deux pas de la bretelle autoroutière bulloise, que son entreprise prendra ses quartiers dès décembre 2022. Elle poursuivra ainsi son développement impressionnant, mais sous son propre toit.

Car la tôlerie loge depuis 2003 dans les halles du constructeur métallique Sottas SA. «Bernard Sottas avait essayé de me recruter lorsque je gérais la tôlerie de Progin SA, puis quelques années plus tard, lorsque j’étais responsable de la tôlerie Artol Fuchs, à Granges-Paccot. La seconde fois, il m’a proposé de me met

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00