La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le tueur de Sorens n'a «pas fait les bons choix»

Le tueur de Sorens a essayé ce mardi d’expliquer, tant bien que mal, les raisons de son double homicide

L’accusé s’est décrit ce mardi comme un pauvre paysan à la dérive. © Alex
L’accusé s’est décrit ce mardi comme un pauvre paysan à la dérive. © Alex

Marc-Roland Zoellig

Publié le 07.02.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Justice » Comment un jeune agriculteur passionné par son métier en est-il venu à exécuter deux hommes et à tenter de dissimuler leurs corps, tout ça pour une dette de 34’000 francs contractée lors d’une vente avortée de tracteurs? Cette question, l’intéressé seul peut y répondre. Ses victimes, un père et son fils originaires de Macédoine, ne sont plus là pour donner leur version. Près de trois ans après les faits, leurs proches endeuillés espéraient des explications ce mardi à la salle d’audience cantonale du Pouvoir judiciaire fribourgeois à Granges-Paccot. Ils auront surtout entendu des sanglots.

Agé de 33 ans aujourd’hui, l’accusé s’est décrit comme un pauvre paysan à la dérive, accablé de dettes au point de penser au suicide et obligé

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11