La Liberté

Ne pas se cacher derrière son handicap

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Smail Karim El Idrissi, 56 ans, Montévraz, atteint de sclérose en plaques, chercheur engagé pour l'inclusion.
Smail Karim El Idrissi, 56 ans, Montévraz, atteint de sclérose en plaques, chercheur engagé pour l'inclusion.
Partager cet article sur:
14.07.2021

Vivre avec 5/5 » Pro Infirmis Fribourg fête ses 75 ans en 2021. A cette occasion, La Liberté présente cinq témoignages de personnes touchées par un handicap, leur vécu et les défis qu’elles ont su relever.

«Trouvant ma démarche étrange, ma cousine m’avait suggéré de consulter. Le diagnostic est tombé en 2002: sclérose en plaques. C’était un choc. Mais j’ai poursuivi ma vie normalement, terminé mon MBA et me suis mis à mon compte en management d’entreprise jusqu’en 2013. Depuis, ma mobilité a diminué, de la canne à la chaise. J’ai obtenu l’accord de l’Ecole de management de Genève et de la Business School de Lausanne, où j’ai passé mes deux doctorats, de travailler comme chercheur indépendant. Avec le handicap, j’ai senti les regards chan

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00