La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Non à un quota d’apprentis

Publié le 20.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Grand Conseil » Les députés s’opposent à l’imposition d’un quota d’apprentis parmi les employés de l’Etat de Fribourg.

Le parlement ne veut pas imposer un quota d’apprentis parmi les employés de l’Etat de Fribourg. Hier, il a repoussé par 62 voix contre 38 une motion de la députée socialiste Chantal Müller (Sugiez) et de son ancienne collègue Anne Favre-Morand demandant d’instaurer un seuil minimal de places d’apprentissage selon le nombre de fonctionnaires engagés. «Il a été démontré qu’avoir des apprentis augmente la qualité d’un service. C’est aussi une manière de garder les jeunes chez nous. Et nous voulons rester un canton attractif et compétitif», explique Chantal Müller.

Mais le gouvernement cantonal estime s’investir déjà assez dans la formation des jeunes. L’Etat employeur forme en effet quelque 400 apprentis répartis dans 24 métiers différents. Et affiche, selon des chiffres datant de 2017, un ratio de 4,7% entre les équivalents plein-temps des apprentis et d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00