La Liberté

Après Rennaz, la Coges s’interroge

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
29.04.2021

Surveillance de l’Etat » Après les critiques liées à l’Hôpital de Rennaz, la Commission de gestion du Grand Conseil vaudois s’interrogera sur son rôle.

Les dysfonctionnements dans l’affaire de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) de Rennaz n’en finissent pas de produire des effets. Lors des débats qui ont conduit à la création d’une Commission d’enquête parlementaire (CEP), des critiques avaient été émises contre les commissions de surveillance chargées de suivre la construction et la mise en œuvre de l’hôpital valdo-valaisan. Avec une remarque qui avait frappé: ces commissions «se sont fait danser sur le ventre».

Hier, la Coges (Commission de gestion du Grand Conseil vaudois) a présenté son rapport sur l’année 2020. Chargé du Département de la santé, le PLR Eric Sonnay a indiqué que la Coges ne s’était pas attachée aux remous financiers de l’HRC puisqu’une CEP avait été mise en place. «La sous-commission de la Coges avait décidé cette année en accord avec le directeur ad

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00