La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Espoirs refroidis sur la Côte

Publié le 23.03.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Géothermie » A Vinzel, il n’y a pas assez d’eau chaude au fond du premier forage.

Le forage réalisé dans l’aquifère (sol ou roche réservoir) du Dogger à Vinzel, sur la Côte vaudoise, ne dispose pas d’un débit d’eau exploitable. Les espoirs se tournent désormais vers l’aquifère du Malm situé moins en profondeur, aux environs des 1200 mètres.

Entamé en novembre dernier, le forage dans le Dogger a atteint les 2233 mètres, une profondeur inédite dans la région. L’intégralité des opérations s’est déroulée sans incident, a annoncé mercredi la société EnergeÔ dans un communiqué.

Les tests ont confirmé la présence d’eau entre 1950 et 2233 mètres. Mais en raison de la faible densité et de la taille du réseau de fractures, le débit de maximum 80 litres par minute ne suffit pas pour être exploité. Quelque 30 litres par seconde étaient attendus.

Un espoir subsiste: lors du forage de la 2e section du puits, une venue d’eau en surface, à très forte pression, atteste que

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11