La Liberté

Un renvoi définitif de l’école désavoué

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Tribunal cantonal a enjoint à la ministre socialiste, Cesla Amarelle, de réexaminer le dossier. © Keystone
Le Tribunal cantonal a enjoint à la ministre socialiste, Cesla Amarelle, de réexaminer le dossier. © Keystone
Partager cet article sur:
14.07.2021

La justice intime à la ministre de la Formation, Cesla Amarelle, de réexaminer le dossier d’un élève exclu

Sophie Dupont

Formation » Un élève et son père ont emporté partiellement leur recours contre une exclusion définitive de l’école obligatoire. Dans une jurisprudence publiée le 21 juin, la Cour de droit administratif et public (CDAP) du Tribunal cantonal enjoint à la ministre socialiste de la Formation, Cesla Amarelle, de réexaminer le dossier en prenant en compte les éléments nouveaux: une amélioration de l’attitude de l’enfant, qui a suivi une année dans le cursus obligatoire en Valais, et le temps écoulé depuis la décision de renvoi.

B. avait 11 ans lorsqu’il a été renvoyé définitivement de l’école obligatoire à cause de son comportement violent. C’était en février 2018. «La direction invoquait les débordements verbaux et physiques de B., mettant en danger ses cama

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00