La Liberté

ZAD du Mormont: l’intervention policière auscultée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le 30 mars, le déploiement de forces de l’ordre au Mormont était très impressionnant. © Keystone
Le 30 mars, le déploiement de forces de l’ordre au Mormont était très impressionnant. © Keystone
Partager cet article sur:
08.07.2021

Deux rapports sont rendus publics par le Conseil d’Etat sur l’évacuation de la première ZAD de Suisse

Sophie Dupont

Colline du Mormont » Près d’une centaine de pages sur la fin de la ZAD (zone à défendre) du Mormont. C’est ce qu’a rendu public hier le Conseil d’Etat, entre un imposant rapport de police, un rapport des observateurs indépendants mandatés (cinq pages) et les réponses à six interpellations parlementaires sur l’occupation et l’évacuation. Retour en quelques points.

1 Une préparationau pas de charge

La police cantonale a planifié l’évacuation du 30 mars en trois semaines. «Un délai extrêmement court» pour une première intervention de type, en pleine pandémie, selon le rapport du commandant Jacques Antenen. Une semaine avant l’évacuation, les six heures de négociations entre Béatrice Métraux et des représentants des zadistes n’ont pas abouti. La ministre verte de la

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00