La Liberté

Le Covid décime la caravane

Le virus frappe le Tour de Suisse et trois équipes ont décidé de se retirer hier avant le départ de la 6e étape

La première place du classement général est désormais occupée par le Danois Jakob Fuglsang. © Keystone
La première place du classement général est désormais occupée par le Danois Jakob Fuglsang. © Keystone
Publié le 18.06.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Cyclisme » Chaos total au Tour de Suisse. Trois équipes ont décidé de se retirer avant le départ de la 6e étape entre Locarno et Moosalp. Le Covid frappe à nouveau lourdement. La course continue malgré tout. Les équipes Bahrain (Stephen Williams), Alpecin (Silvan Dillier) et UAE Teams (Hirschi, qui avait déjà annoncé s’être retiré pour cause de Covid) ont décidé de ne pas prendre le départ au Tessin hier. De leur côté, les équipes Israel Premier Tech et Education EF ont retiré plusieurs coureurs touchés par le Covid. Finalement, c’est un total de 30 coureurs qui n’ont pas pris le départ à Locarno. C’est donc un peloton de 93 unités qui s’est élancé à l’assaut du Nufenen.

La direction de la course en accord avec les représentants de l’UCI et les équipes a décidé de poursuivre la course. Olivier Senn, le directeur du Tour de Suisse, se montrait toutefois soucieux. Si les coureurs continuent à «tomber» à ce rythme, on pourrait assister à l’interruption complète de l’épreuve. «Il n’y a pas de prescriptions ou de scénarios réglementaires. A la fin, il n’y a que la sécurité des coureurs qui compte. Aujourd’hui, nous poursuivons la course», précisait l’Argovien à Locarno, où 18 des 22 équipes ont pris le départ.

Pas de doublé pour Vlasov

Ainsi, le leader de la course, le Russe Aleksandr Vlasov (Bora) a lui aussi dû renoncer après avoir subi un contrôle positif. Vlasov ne réussira donc par le doublé Tour de Romandie - Tour de Suisse, qui n’a plus été réalisé depuis 1994 par le Vaudois Pascal Richard. Le Britannique Thomas Pidcock de l’équipe Ineos a également quitté la course. La première place du classement général est désormais occupée par le Danois Jakob Fuglsang avec une seconde d’avance sur le Gallois Geraint Thomas de l’équipe Ineos après l’abandon d’Aleksandr Vlasov.

Côté suisse, Marc Hirschi n’a pas pris le départ de la 6e étape du Tour de Suisse hier. Le Bernois a été contrôlé positif et quitte donc la boucle nationale avant la première étape de montagne. Hirschi ne ressentait que des symptômes faibles, selon UAE Emirates. Jeudi, le Bernois avait rejoint Novazzano avec une minute de retard sur le vainqueur de l’étape et nouveau leader, le Russe Aleksandr Vlasov alors que le tracé de l’étape était dessiné pour lui. Au classement général, Hirschi occupait la 12e place avec un retard de 1’03’’ sur le leader. De son côté, Joel Suter, son coéquipier a aussi été contrôlé positif au Covid.

Hollenstein retiré

Reto Hollenstein a également été retiré de la course par son équipe Israel (cas contact). Stefan Bissegger, à l’attaque lors de l’étape de Granges, a lui aussi subi un contrôle positif. Le Covid n’épargne pas la course helvétique depuis deux jours. Jeudi, neuf coureurs, au moins, avaient été testés positifs et l’équipe néerlandaise Jumbo-Visma s’était retirée dans sa globalité. Avec Gino Mäder la veille, c’est donc avec Hirschi un deuxième des meilleurs coureurs helvétiques à devoir déclarer forfait. Pour le Bernois de la Bahrain, il s’agissait de problèmes stomacaux et intestinaux. ats


A Jolanda Neff de jouer

La deuxième édition du Tour de Suisse dames débute aujourd’hui à Vaduz sans les deux meilleures Suissesses au départ. Les absences de Marlen Reusser et Elise Chabbey sont un rude coup pour les organisateurs dans la lutte pour une plus grande reconnaissance de la course féminine. Le Tour de Suisse dames se trouve toujours en construction. Il y a une année, l’épreuve s’était disputée sur deux jours dans le cadre de la course masculine. Cette année, Olivier Senn et son équipe enverront les concurrentes «seules» sur le parcours lundi et mardi. Dès l’année prochaine, le Tour de Suisse dames bénéficiera du label World Tour comme c’est déjà le cas pour le Tour de Romandie féminin, qui se disputera pour la première fois en octobre. En l’absence de Reusser et Chabbey, les regards suisses se tourneront vers Jolanda Neff, la vététiste championne olympique. La Saint-Galloise, qui portera pour l’occasion les couleurs de l’équipe nationale suisse, a déjà prouvé à plusieurs reprises qu’elle sait aussi se montrer redoutable sur la route. Les médaillées d’argent et de bronze de Tokyo en VTT, Sina Frei et Linda Indergand seront également de la partie. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Jolanda Neff en démonstration

    VTT » Victorieuse de la short race vendredi, Jolanda Neff s’est également imposée dans l’épreuve de cross-country «classique» hier en Coupe du monde au...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11