La Liberté

La passion avec un P majuscule

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Esther Staubli: «Dans une carrière d’arbitre, il y a inévitablement des hauts et des bas. Et ces bas, il faut s’en servir pour s’améliorer et être encore plus fort.» © Keystone
Esther Staubli: «Dans une carrière d’arbitre, il y a inévitablement des hauts et des bas. Et ces bas, il faut s’en servir pour s’améliorer et être encore plus fort.» © Keystone
Partager cet article sur:
26.05.2021

Arbitre FIFA depuis 2006, la Bernoise Esther Staubli est une référence dans le monde de l’arbitrage

Pascal Dupasquier

Sifflet » «Alors moi, c’est Esther»… C’est de cette façon et avec le poing tendu en guise de «check» qu’Esther Staubli commence par se présenter. Si, Covid oblige, la poignée de main fait partie des gestes prohibés, l’arbitre bernoise de 41 ans ne s’est jamais imposé d’autres barrières. Au contraire, ces barrières, elle les a franchies une à une, avec intelligence et application, pour être aujourd’hui l’une des cinq meilleures directrices de jeu au monde. «Je n’aime pas être dans la lumière, je préfère plutôt m’exprimer sur le terrain. D’ailleurs, quand nous sommes en groupe et qu’il y a une photo à faire, je m’arrange toujours pour disparaître avant…», rigole-t-elle.

Sélectionnée pour les prochains Jeux olympiques de To

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00