La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Je savais que ce moment devait venir un jour»

Publié le 22.09.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Carrière, Roger federer » Avant une cérémonie d’adieu aux Swiss Indoors de Bâle qui s’annonce aussi émouvante que déchirante, Roger Federer mettra un terme à sa carrière demain à Londres. Il s’est confié à la presse suisse avant ce dernier match.

Comment avez-vous traversé ces dernières semaines?

Roger Federer: Ecrire ma lettre d’adieu ne fut pas simple. Je savais que ce moment devait bien venir un jour. Maintenant que c’est derrière moi, je me sens libéré.

Avez-vous hésité avant de franchir ce pas?

Je n’ai nourri aucun doute dans ma tête. Mais ce fut épuisant de tout garder en moi. Je voyais bien qu’il n’y avait aucun progrès avec mon genou. Je n’avais plus de marge. Je me retrouvais &ag

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11