La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La Suisse a choisi son camp

Malgré la neutralité de la Suisse, le Conseil fédéral a décidé de la reprise pleine et entière des sanctions européennes. Le parlement, satisfait, condamne l’invasion russe en Ukraine. Seule l’UDC grince des dents

Vêtue des couleurs du drapeau ukrainien, le bleu et le jaune, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a réservé un accueil chaleureux à Artem Rybchenko, l’ambassadeur d’Ukraine en Suisse, en marge d’un débat sur la position de la Suisse dans ce conflit. © Keystone
Vêtue des couleurs du drapeau ukrainien, le bleu et le jaune, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a réservé un accueil chaleureux à Artem Rybchenko, l’ambassadeur d’Ukraine en Suisse, en marge d’un débat sur la position de la Suisse dans ce conflit. © Keystone

Philippe Castella

Publié le 28.02.2022

Temps de lecture estimé : 14 minutes

Partager cet article sur:

Ukraine » Après bien des atermoiements, la Suisse s’aligne intégralement sur les sanctions européennes à l’encontre de la Russie. Ainsi en a décidé lundi le Conseil fédéral lors d’une séance extraordinaire consacrée à cette question.

Devant les médias, le président de la Confédération Ignazio Cassis a cherché à montrer la solennité du moment: «Septante-sept ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous sommes témoins d’une guerre sur notre continent.» Selon le ministre des Affaires étrangères, l’offensive russe est «inacceptable» tant du point de vue du droit international public que sur les plans politique et moral.

De fortes pressions

Autant d’éléments qui justifient à ses yeux la reprise pleine et enti&egrav

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Faute grave avec Mussolini

    Université de Lausanne » Le retrait du doctorat honorifique remis au dictateur en 1937 n’est pas recommandé par le rapport d’un groupe de travail.«Le groupe...
  • Moins d’argent pour les remplacer

    Chauffages » Le programme d’aide pour le remplacement de chauffages polluants, prévu dans le contre-projet indirect à l’initiative pour les glaciers, divise...
  • Le Credit Suisse soulagé

    Affaire Greensill » Le groupe bancaire Credit Suisse a annoncé hier la conclusion d’un accord avec la société minière canadienne Bluestone Resources. Ce...
  • Les loups doivent pouvoir être tirés préventivement

    Conseil des Etats » La régulation des loups revient sur le tapis. Un peu plus d’un an après le rejet de la loi sur la chasse, la commission de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00