La Liberté

Pénurie cruelle

Publié le 02.02.2023

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

La pénurie de médicaments s’aggrave en Suisse. L’Approvisionnement économique du pays (AEP) juge désormais la situation «problématique». Des mesures sont à l’étude.

La liste des médicaments indisponibles ou disponibles seulement en quantité limitée est longue. Paracétamol, aspégic, sirops pour enfant, mais aussi antibiotiques, comme l’amoxicilline, ou encore les stylos auto-injecteurs d’adrénaline en font partie. La situation, qui n’est pas nouvelle, se dégrade depuis des années. En 2022, plus de 150 demandes ont été déposées pour aller piocher dans les réserves obligatoires. Un nombre jamais atteint auparavant. Et celles-ci ont été utilisées dans environ 120 cas. Les difficultés se sont encore accentuées ces derniers temps. Outre les hôpitaux, les pharmacies et les cabinets médicaux sont également touchés, relève le Conseil fédéral, qui a été informé de la situation.

Or il est plus difficile d’influer sur le secteur ambulatoire que sur le secteur hospitalier. En cause: le nombre plus grand de prestataires et l’absence de contrôle direct des grossistes. Une task force a été créée. atS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11