La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Votations: La retraite à 66 ans est balayée

L’initiative des Jeunes libéraux-radicaux a été très nettement rejetée dans tous les cantons.

Le contraste était saisissant dimanche entre les mines défaites au stamm des Jeunes libéraux-radicaux et les cris de joie à celui de la gauche. © Keystone
Le contraste était saisissant dimanche entre les mines défaites au stamm des Jeunes libéraux-radicaux et les cris de joie à celui de la gauche. © Keystone

Philippe Castella

Publié le 03.03.2024

Temps de lecture estimé : 3 minutes

L’idée avait fait vaciller Pascal Couchepin de son piédestal il y a vingt ans. Elle aura fait émerger sur la scène politique les Jeunes libéraux-radicaux (JLR). Reste que la proposition de relever l’âge de la retraite est toujours aussi impopulaire. Les initiants espéraient 40% de oui. Ils devront se contenter de 25,3%. Dans tous les cantons, plus de deux tiers des votants ont refusé l’initiative, avec un record de non dans le canton de Vaud (85,1%).

La défaite est sévère, non? «On espérait un plus grand pourcentage de oui. Le résultat est sans appel», reconnaît Pauline Blanc. La présidente des JLR vaudois ne désarme pas pour autant: «La population ne va pas échapper à un relèvement de l’âge de la retraite. L’AVS n’est pas viable sur le long terme. Il va falloir en rediscuter.»

«Une bonne expérience»

Pour la Vaudoise, il y a tout de même du positif à relever de cette aventure: «Cette campagne a été l’occasion d’exprimer le fait que les jeunesses de parti sont aussi une fo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11